Eglise Saint-Ignace       

église des jésuites à Paris                


Le dimanche soir à l'Église St Ignace,

les jésuites de Paris proposent aux étudiants et aux jeunes professionnels...

 

La messe qui prend son temps

  Nous écrire : lamt@stignace.net

 

 

Le dimanche soir de 19 H 00 à 20 H 30

à l'Église St Ignace 33, rue de Sèvres Paris 6ème

Métro Sèvres-Babylone

"Je suis persuadé quant à moi, que pour un chrétien d'aujourd'hui, il est pratiquement impossible de persévérer dans la foi sans aussi se nourrir personnellement de l'Écriture."

Cardinal Martini.

La messe qui prend son temps c'est...

       © Corinne Simon/Ciric 2005

Au début de la célébration dominicale, nous prenons le temps, au cours de la liturgie de la Parole après le psaume, d'écouter une première fois l'Évangile du jour pour nous familiariser avec lui, puis de le lire personnellement pour commencer à l'intérioriser...  C’est, le plus souvent, le prêtre qui préside qui introduit d'une manière simple à l'arrière pays biblique de l'Évangile pour préparer à la prière personnelle. Nouvelle étape de la Lectio qui nous fait entrer davantage dans l'écoute de la Parole.  

La Parole de Dieu est faite pour être proclamée. Nous acclamons l’Evangile et pour manifester que nous l’aimons nous nous rassemblons autour de l’ambon (lieu de la Parole dans l’Eglise)

      

Ensuite, pendant 20 minutes, chacun prie personnellement à partir de points d'attention donnés. Pour ceux qui le désirent, il est possible d'aller à un atelier de prière guidée ou de s’y prendre autrement encore. 
       © Corinne Simon/Ciric 2005

C'est une démarche résolument chrétienne que de partager avec d'autres ce que le Seigneur m'a donné durant la prière. Nous nous réunissons en petit groupe de  4 personnes pour dire une chose qui nous a touchés. On peut ne rien dire.
       © Corinne Simon/Ciric 2005  

Après la table de la Parole de Dieu, voici la table du corps et du sang du Christ qu'Il nous donne en partage. Credo puis prière universelle et nous nous regroupons autour de l’autel pour l’offertoire qui ouvre la liturgie eucharistique que célèbre l’Eglise.
        © Corinne Simon/Ciric 2005

Nous avons vécu des moments forts ensemble. Nous pouvons terminer cette célébration de prière par un pot où nous nous rencontrons et où des liens nouveaux peuvent se créer.
 

 

Chaque mercredi de 20h30 à 21h 50 nous lisons l'évangile du dimanche suivant. C'est un temps de partage sur l’évangile; comme une manière de le lire ensemble, de lui poser des questions, d’exprimer ce qu’il nous dit, de progresser dans l’échange.