orgue saint ignace

Dernières actualités:

  • Improvisations:

Vincent Hildebrandt, organiste hollandais passionné par les instruments que Paris possède en nombre, est venu en juin 2016 à la tribune du grand orgue Cavaillé-Coll (1891), Haerpfer-Ermann (1977) de l'église Saint-Ignace, dans le 6ème arrondissement de la capitale. Assisté de Jeroen de Haan pour la prise de son, il a donc réalisé quatre vidéos, dans le but de faire découvrir et entendre ce bel instrument, méconnu et atypique. Voici présentement les deux premières, qui ont déjà eté éditées et "publiées" sur la toile. Les deux restantes le seront dans les semaines à venir.

Ecoutons Pierre Queval, organiste titulaire à l'église St-Ignace, improviser à l'orgue:

 

  • Départ:

Philippe Charru, sj a été organiste à l'église St-Ignace pendant 43 ans. Il nous a dit aurevoir le dimanche 2 octobre 2016 aux messes de 18h30 (samedi), 9h30 et 11h.

Historique:

1862. Le premier orgue

L’église Saint Ignace a été dotée d’un premier orgue construit par le facteur belge LORET et inauguré par César Franck et Charles-Alexis Chauvet le 7 novembre 1862.

1891. L'orgue Cavaillé-Coll

Cet instrument n’ayant pas donné entière satisfaction, Aristide CAVAILLÉ-COLL, chargé de son entretien à partir de 1875, ne vit d’autre solution que la construction d’un nouvel instrument. Seul le spacieux buffet du premier orgue fut conservé. Le mémoire général d’achèvement des travaux est daté du 7 Juillet 1891. L’instrument comportait alors trente et un jeux sur deux claviers et un pédalier. Après l’expulsion des jésuites au début du siècle, l’église fut désaffectée. L’orgue resta muet jusqu’en 1923 date à laquelle l’église fut rendue au culte.

1924. Premier relevage

La maison MUTIN fit un relevage complet de l’instrument en 1924, sans aucune modification. Widor y joua pour la dernière fois sa symphonie gothique, au cours d’une série de concerts donnés en 1931.

1947. Nouveau relevage

En 1947, lors d’un nouveau relevage moins heureux, le salicional et le cornet du grand orgue furent remplacés respectivement par un nasard et une tierce. Seuls les tuyaux de basse du salicional posté en façade furent laissés en place, mais devinrent muets.

1975-1977. Restauration générale

Jusqu’en 1975, l’orgue a été joué régulièrement sans interruption. Pourtant dès 1972, son fonctionnement devint de plus en plus défectueux. Une restauration générale s’imposa alors à bref délai pour sauver cet instrument historique. La partie instrumentale de l’orgue CAVAILLÉ-COLL fut inscrite sur l’Inventaire des Monuments Historiques et les travaux confiés au facteur HAERPFERERMAN.

Achevés en Juillet 1977, ces travaux comportaient un relevage complet de l’instrument et l’adjonction d’un troisième clavier Positif de onze jeux. L’orgue restauré fut inauguré par Jean Langlais le 18 Octobre de la même année.

1998. Nouveau relevage

Vingt ans après, un nouveau relevage s’imposait. Les travaux furent confiés aux facteurs Yves KOENIG et Philippe EMERIAU. De février à juin 1998, l’orgue a été entièrement démonté et nettoyé, les pièces usagées remplacées. La mécanique a été revue et le toucher allégé. Au clavier de Grand orgue, le salicional, le cornet et le plein jeu de l’orgue primitif ont été restaurés. Au Positif, le clairon a été remplacé par un jeu de cromorne.

2012. La dernière restauration

La dernière restauration, confiée aux mêmes facteurs d’orgue, a eu lieu de juin à décembre 2012. L’orgue a été entièrement démonté et dépoussiéré. Mais le travail principal a consisté à remettre en peau neuve tous les soufflets et gosiers de l’instrument. Les peaux d’origine en effet présentaient de nombreuses craquelures et des fuites importantes qui nuisaient à l’harmonie et menaçaient de rendre l’orgue muet. Par ailleurs les bobines de tirage de jeux usagées et obsolètes, ont été remplacées.

Cette opération s’est accompagnée de l’installation d’un combinateur. Avec ses pressions d’origine, l’orgue a retrouvé la splendeur de ses ensembles comme de ses couleurs largement diversifiées. La plénitude sonore de l’instrument demeure paisible et parfaitement équilibrée.

Plus d'informations >>>

Les organistes de Saint-Ignace en 2016-2017 sont :

141123 Quatre OrganistesDe gauche à droite Pierre Queval , Pascal Marsault , Simon Cnockaert