Un réaménagement architectural et une lumière nouvelle pour l’église

vue generale autel eglise St ignacePrésentation du projet, cliquez-ici

Avril – Décembre 2017 « Là où deux ou trois sont assemblés en mon nom, je suis au milieu d’eux » (Mt 18, 20).

Depuis sa première pierre en 1855, Saint-Ignace, l’église des Jésuites a connu de nombreux remaniements, conduits pour accompagner la liturgie dans l’esprit du Concile de Vatican II.
A partir de 2001, la réflexion du conseil pastoral et la mise en œuvre par les architectes mandatés (Jean-Marie Duthilleul, Etienne Tricaud et Benoît Ferré) ont permis de rassembler la communauté autour de l’autel, désormais centre de la prière du Peuple, fraternellement uni dans la Communion.

En 2010 et 2013, sous la conduite de Jean-Marie Duthilleul, ont été rénovés le narthex puis le passage vers le Centre Sèvres, créant une perspective nouvelle depuis le vestibule d’entrée.

SAINT-IGNACE, UN « LIEU DE VIE » en pleine évolution depuis sa création , cliquez-ici

Les trois fonctions d’une église, cliquez-ici

Un projet à trois dimensions:

  1. L’achèvement de l’espace liturgique.
    En 2017, les travaux permettront de conclure le remaniement commencé en 2001 : l’espace de la liturgie communautaire sera relié avec plus de cohérence avec le chœur, espace d'adoration. Plus d'infos, cliquez-ici
  2. Les entretiens indispensables. La rénovation indispensable du bâtiment (électricité, isolation, nettoyage des murs et des vitraux, salles de l’ancienne sacristie) sera conduite en 8 mois. Plus d'infos, cliquez-ici
  3. Une œuvre d’art contemporain. Dans le cadre de ces derniers travaux, les architectes et une commission spécialisée (la commission Projet Lumière) ont invité  Patrick Rimoux, artiste sculpteur de lumière à concevoir un projet spécifique pour l’ensemble de l’église. Une nouvelle mise en lumière de l'église: Les murs retrouvant un éclat oublié, l'architecture sera mise en valeur : piliers, ogives et voûtes seront redessinées par des lignes de lumières. Rayons du soleil et éclairage par LED se répondront au fil des heures.

La lumière comme langage contemporain pour montrer les Exercices Spirituels de Saint Ignace de Loyola

L’artiste donnera vie aux 52 fenêtres aveugles du triforium, à l’articulation des chapelles et des vitraux, avec de nouvelles surfaces de lumière. Ces « verres de lumière » seront des pièces monumentales constituées de feuilles de verres calligraphiées, peintes, sablées et illuminées chacune différemment par l'artiste puis placées sur des fonds éclairés. Le contenu de cet ensemble lumineux fera découvrir le parcours spirituel de la Foi chrétienne. Une commission travaille avec Patrick Rimoux pour l'accompagner dans la cohérence spirituelle et théologique de l'œuvre.

Au nord : l'homme est créé pour louer, révérer et servir Dieu
A l’est : l’incarnation, la vie de Jésus Christ sur terre, le discernement
Au sud : la miséricorde, contemplation pour parvenir à l'amour
A l’ouest : en partant du nord, la Cène, suivie de la Passion et de la Résurrection

Présentation de Jean-Marie Duthilleul et Patrick Rimoux, cliquez-ici

Le calendrier des travaux

L’église Saint-Ignace doit pouvoir être utilisable tout au long des travaux, en particulier les dimanches. Il est envisagé d’installer un échafaudage dans la moitié de l’église pendant la première période des travaux et ensuite dans l’autre moitié ensuite. Noël et Pâques sont des périodes où l’église est utilisée au maximum. Les travaux devraient avoir lieu entre ces deux fêtes.

Maintien de la vie liturgique et paroissiale pendant les travaux.

Nous aurons bien sûr à nous serrer, il y aura certainement des nuisances sonores. J’invite les fidèles à vivre et à accueillir ces désagréments avec patience et beaucoup d’espérance. En effet, à Noël, le bâtiment, totalement rénové, présentera une nouvelle et lumineuse perspective. C’est pourquoi j’ai invité Mgr Jérôme Beau, l’évêque accompagnateur de notre doyenné, à présider la veillée du 24 décembre. Il a accepté avec joie. Demandons au Seigneur d’accompagner cette rénovation et de nous aider à la vivre au mieux dans la solidarité. Henri Aubert, Chapelain de l’église Saint-Ignace

  • Tout au long des travaux, le narthex sera toujours libre et restera ainsi le lieu habituel de la prière, de l’accueil, de l’écoute et des confessions (aux lieux habituels), ainsi que celui des célébrations de semaine (dans la chapelle de la Vierge).

    Messe en semaine : 12h05 et 18h30

    (Celles de 8h et 9h ne seront plus célébrées pour que les entreprises puissent travailler dès le matin)

Phase 1 des travaux

Avril à juillet 2017 : rénovation de la nef      

Avril à juillet 2017 : Espaces de célébration:
en semaine : à la chapelle de la vierge dans le narthex
en week-end : dans l'ancien chœur (entrée par le centre Sèvres)

Phase 2 des travaux

Août à décembre 2017 : rénovation du chœur, de la sacristie et des salles arrières   

Août à décembre 2017 : Espaces de célébration:
en semaine et en week-end : la nef

Vigile de Noël 2017 
présidée par Mgr Jérôme Beau, évêque auxiliaire de Paris, chargé du doyenné 5ème- 6ème

Phase finale
Janvier 2018: Pose des revêtements de sol
Accord général de l’orgue

 

Le financement

Un budget global de 2,6 M€ auquel les fidèles de Saint-Ignace, les amis des Jésuites et des mécènes pourront contribuer au travers de la Fondation de Montcheuil et ses dispositifs de défiscalisation.

logo fondation de montcheuil         www.fondation-montcheuil.org